mercredi 7 janvier 2009

Le rêve



Marie Laurencin
Portrait de Mademoiselle Chanel (1923)
Huile sur toile - 92 x 73 cm

".............Parce que tu me parles. Voilà cinq ans que je vis de toi, que tu es mon seul air respirable, que je passe mon temps à t'attendre, à te croire mort si tu es en retard, à mourir de te croire mort, à revivre quand tu entres et quand tu es là enfin, à mourir de peur que tu partes. Maintenant, j'ai de l'air parce que tu me parles. Mon rêve n'est pas si bête."
Jean Cocteau, La voix humaine, Paris, Stock, 1997, p. 48

1 commentaire:

Aurélia a dit…

Wouah! "Parce que tu me parles" "mon rêve n'est pas si bête". Comme c'est beau...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...