mercredi 29 avril 2009

Pygmalion


Paul Delvaux
Pygmalion (1939)
Huile sur toile - 117 x 147.5 cm

"Cet été les roses sont bleues; le bois c'est du verre. La terre drapée dans sa verdure me fait aussi peu d'effet qu'un revenant. C'est vivre et cesser de vivre qui sont des solutions imaginaires. L'existence est ailleurs."
André Breton, Manifeste du surréalisme, Paris, Gallimard, ([1924] 1962; 1979), p. 60 

"Este verano las rosas son azules; la madera es vidrio. La tierra arropada en su verdor me causa tan poco efecto como un aparecido. Es vivir y dejar de vivir, las cuales son soluciones imaginarias. La existencia está en otra parte."

3 commentaires:

Aurélia a dit…

Où?! Hoouuuhhhh? Oui, l'existence est ailleurs. Mais où? Si tu sais, sûrtout, tiens-moi au courant!! Je projette l'Argentine comme ailleurs, peut-être en juillet-août... Y seras-tu?
Je t'embrasse vivement, très cher poète.

Aurélia a dit…

J'ai essayé de remonter le temps -et je l'ai fait, un peu. Mais tu vas tellement vite! Tu donnes tellement. Tous les jours! Merci, très cher ami.

St Loup a dit…

Je t'attends en Argentine est ailleurs! Surtout en juillet ou en août quand il fait froid en Amérique du Sud.
Merci de tous tes messages. Moi aussi je t'embrasse.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...