samedi 19 juillet 2008

Novembre à Paris

 "...un des premiers matins de ce mois de novembre où, à Paris, dans les maisons, la proximité et la privation du spectacle de l'automne qui s'achève si vite sans qu'on y assiste, donnent une nostalgie, une véritable fièvre des feuilles mortes qui peut aller jusqu'à empêcher de dormir."
Marcel Proust, Du côté ce chez Swann



["...una de esas primeras mañanas del mes de septiembre en las que, en París, en las casas, la proximidad y la privación del espectáculo del otoño que se termina tan rápido sin que uno pueda asistir a él, provocan una nostalgia, una verdadera fiebre de hojas muertas que puede llegar hasta impedirnos dormir."
Marcel Proust, Por el camino de Swann]

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Il faut oser.
Qu'en juillet en novembre.
Ill faut oser.
Que le jour nous rassemble.

Meliemeo a dit…

J'ai fait une erreur. Le commentaire ci-dessus était de moi.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...