vendredi 9 juillet 2010

Le manuscrit

"J’ai eu la possibilité de consulter des notes manuscrites ajoutées par Marguerite Yourcenar à la transcription de ses propos enregistrés par Matthieu Galey pour l’édition de Les yeux ouverts, propos frappés de l’autorité et de la sérénité d’un auteur célèbre et vénéré, proche de sa quatre-vingtième année. Ces notes sont nombreuses et constituent des paragraphes importants. Elles sont écrites en quatre encres, noire, bleue, verte, mauve, qui se succèdent et se mélangent sans cohérence; de deux calligraphies, tantôt droite, tantôt penchée, elles aussi mélangées; les dernières lettres des mots étant souvent escamotées. Comme nous sommes loin de l’écriture “typographiée” de cet auteur aux longueurs de phrases les plus régulières, ponctuées avec soin, évitant tout enchaînement flou. Comme nous sommes loin du ton calme, presque détaché du texte. Qui était Marguerite Yourcenar?"

RICHAUDEAU, François, « La génétique du texte ou comment ils écrivent » dans Communication et langages, Nº 105, 3ème trimestre 1995, pp. 74-91


Lettre manuscrite de Marguerite Yourcenar (1935)

« Tuve la posibilidad de consultar notas manuscritas agregadas por Marguerite Yourcenar a la transcripción de sus palabras grabadas por Matthieu Galey para la edición de Les yeux ouverts, palabras sujetas a la autoridad y a la serenidad de una autora célebre y venerada, próxima a su octagésimo aniversario. Esas notas son numerosas y constituyen párrafos importantes. Están escritas en cuatro tintas, negra, azul, verde, violeta, las cuáles se suceden y se mezclan sin coherencia; en dos caligrafías, unas veces derecha, otras torcida, ellas también entremezcladas ; las últimas letras de las palabras a menudo escamoteadas. Cuán lejos estamos de la escritura « tipográfica » de esta autora de frases largas y regulares, puntuadas con cuidado, evitando todo encadenamiento flojo. Cuán alejados estamos de tu calma, casi desprendida del texto. ¿Quién era Marguerite Yourcenar ? »

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Y a-t-il moins de distance de soi à soi lorsque c'est la main elle-même qui effectue l'acte d'écrire ?
Le manuscrit, en tous cas, révèle mieux que n'importe quelle saisie typographique les mouvements de l'âme, la fluctuation des états intérieurs du sujet écrivant...

Merci St Loup pour ce beau fragment.

Anonyme a dit…

Une fois encore je signe séparément..

deef a dit…

Magnifique document. J'adore Yourcenar, elle fait partie de mes auteurs préférés. "Les yeux ouverts" est un livre-leçon de vie absolument indispensable...

St Loup a dit…

Merci Anonyme!:)

Merci deef! Tout à fait d'accord avec toi à propos de "Les yeux ouverts". :)

Anonyme a dit…

Voilà un document qui a dû faire tes délices! Tout ce que tu aimes, bravo!
sébastien

St Loup a dit…

En fait c'est moi qui ai pris cette photo. J'ai eu l'énorme plaisir d'avoir ce document entre mes mains. Depuis ce jour je reste "hanté" par Marguerite...
Merci Sébastien.

Aurélia a dit…

Tu es dans la sensorialité de l'écrit ? Non ? La polysensorialité du toucher-visuel, et leurs interférences mouvantes...?
Je t'embrasse, cher beau penseur...

St Loup a dit…

Merci Aurélia de ce beau message. :-)

Alexis a dit…

Merci du commentaire sur Sagan - et de ce post sur l'écriture... Regain de vie.
Merci à un amateur de belles lettres, qui me fait aussi l'honneur de me lire.

St Loup a dit…

Merci à vous Alexis! Non seulement de ce message si gentil mais aussi de partager votre passion pour Sagan et les belles lettres!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...