vendredi 14 mai 2010

L'inspiration

« Ce qu’on appelle inspiration devrait être pris à la lettre : il y a vraiment inspiration et expiration de l’Être, respiration dans l’Être, action et passion si peu discernables qu’on ne sait plus qui voit et qui est vu, qui peint et qui est peint. On dit qu’on homme est né à l’instant où ce qui n’était au fond du corps maternel qu’un visible virtuel se fait à la fois visible pour nous et pour soi. La vision du peintre est une naissance continuée. » 
MERLEAU-PONTY, Maurice,L’Œil et l’Esprit, Paris, Gallimard, 1964, p. 31-32




Theo van Doesburg
Contra-Compositie XIII (1925-26)
Huile sur toile - 49.9 x 50 cm

["Lo que se llama inspiración debería ser tomado al pié de la letra: hay realmente inspiración y expiración del Ser, respiración en el Ser, acción y pasión tan poco discernibles que no se sabe ya quién ve y quién es visto, quién pinta y quién es pintado. Se dice que un hombre nace en el instante en que, eso que no era más que un cuerpo visible virtual en el fondo del cuerpo materno, se hace al mismo tiempo visible para nosotros y para sí mismo. La visión del pintor es un nacimiento contínuo."]

6 commentaires:

Isabelle a dit…

Continuité de soi, continuité entre soi et le monde... Cette respiration de l'Être dans la création artistique, dans la peinture en particulier, est une véritable co-réalisation de soi et du monde.

St Loup a dit…

Très précis et très bien dit! Merci Isabelle!

Isabelle a dit…

Merci St Loup pour la beauté et la qualité du contenu de votre blog, découvert grâce à un ami qui m'a orienté vers lui....
Ayant une formation double en philosophie et en langue hispanique, une vraie passion pour les arts plastiques et d'expression en général, je suis très intéressée par ce que vous choisissez de publier, avec intelligence et sensibilité.

St Loup a dit…

C'est moi qui vous remercie Isabelle de vos mots si gentils. Je suis vraiment flatté. Un grand merci.

St- sebastien a dit…

l'ami Cocteau parle aussi d'expiration plutôt que d'inspiration chez le poète.
Mais n'oublions pas les 90 % de transpiration dont parle aussi Truffaut qui permette à l'artiste d'accoucher d'une oeuvre!

En tout ton blog est une vraie respiration Saint-Louloup!

St-Sebastien

Aurélia a dit…

Un grand texte. Et une question que je pense continuer prochainement -celle de l'inspiration- à explorer à travers la danse. Il y a les peintres, comme toi, et les autres... Je t'embrasse.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...