vendredi 12 octobre 2012

La blessure

« Il n’est pas à la beauté d’autre origine que la blessure, singulière, différente pour chacun, cachée ou visible, que tout homme garde en soi, qu’il préserve et où il se retire quand il veut quitter le monde pour une solitude temporaire mais profonde. Il y a donc loin de cet art à ce qu’on nomme le misérabilisme. L’art de Giacometti me semble vouloir découvrir cette blessure secrète de tout être et même de toute chose, afin qu’elle les illumine. »

Jean Genet, L'atelier d'Alberto Giacometti, Paris, Gallimard, 2007


Alberto Giacometti
Jean Genet
Huile sur toile (1954–1955)

["La belleza no tiene otro origen que la herida, singular, diferente en cada uno, escondida o visible, que todo hombre guarda en sí, que preserva, y a donde se retira cuando quiere apartarse del mundo para estar momentáneamente en una soledad más profunda. Lejos está entonces el arte de Giacometti de lo que llamamos miserabilismo. Pareciera más bien que su arte se propone descubrir esa herida secreta de todo ser y hasta de toda cosa, a fin de que los ilumine."]

Traducción de Jaime Arrambide. "El artista que busca iluminar la herida de todo ser" in ADN cultura, La Nación, Buenos Aires, 12 de octubre de 2012


Alberto Giacometti

7 commentaires:

SEBASTIEN PAUL LUCIEN PHOTOGRAPHIE a dit…

On se prépare pour l'expo Proa! Genet dit que Giacometti est l'artiste le plus impressionnant qu'il ait rencontré.

St Loup a dit…

:-)

David RANC a dit…

Il y a un an ou deux, une très belle exposition reconstituait l'atelier de Giacometti, comme un éclaté (sur une surface plus importante).

C'était passionnant.


http://davidikus.blogspot.com/
http://www.davidranc.com

seb haton a dit…

C'est vrai... mais je pense qu'on peut dire le contraire : notre beauté réside également dans les remèdes que nous fabriquons pour nous-même, dans les baumes que nous appliquons sur nos blessures, dans les onguents que nous passons sur nos vies craquelées par le temps et les épreuves.
Nous pouvons aussi être beaux de nos joies intérieures.
s.

St Loup a dit…

Merci David de ta visite et de ton commentaire! J'aurais bien aimé voir cette expo! Heureusement j'aurai la chance de voir celle qui se passe maintenant à Buenos Aires dans quelques jours.

St Loup a dit…

Merci Seb de tes mots si beaux! J'oserais dire que ton regard par rapport aux choses est plus doux que celui de Jean Genet, un écrivain que j'aime beaucoup malgré son côté tourmenté.
Ton message, par contre, est imprégné de lumière et d'espoir. Merci encore.

seb haton a dit…

Je suis très heureux que le ton profond de mon commentaire ait été perçu :-)
Amitiés,
s.h.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...